Prothèse du genou

www.prothese-genou.info

Plus d'informations sur www.prothese-genoux.info

Articulation du genou : anatomie

L'articulation du genou est placée entre la jambe et la cuisse.

Elle met en présence trois surfaces osseuses:

  • les condyles fémoraux
  • la rotule
  • le plateau tibial

L'articulation du genou étant très instable, un appareil ligamentaire très puissant la renforce en maintenant en contact le fémur et le tibia.

les ligaments croisés (postérieur et antérieur) sont situés au centre du genou.

Prothèse genou : Signes cliniques

Douleur, Raideur et Limitation de la marche

La douleur est le symptôme cardinal.

L'indication de la prothèse est posée :

  • quand l'arthrose devient très douloureuse,
  • qu'elle entraîne une impotence fonctionnelle invalidante
  • que le traitement médical n'est plus assez efficace

L'indication de la prothèse se fait en fonction de l'état général du patient ainsi que de son âge.

Prothèse du genou : les différents types de prothèses

Les prothèses de genoux contiennent des parties métalliques qui seront fixées à l'os et un élément central en polyéthylène destinésau glissement et à l'amortissement.

Les céramiques ne sont pas utilisées pour les prothèses de genoux, car à l'heure actuelle il n'est pas encore possible de réaliser des formes complexes en céramique.

Prothèse totale à glissement :

Indiquée dans les cas d'arthroses très étendues, elle remplace la totalité de l'articulation du genou.

 

Prothèse unicompartimentale :

Ce type de prothèse est indiqué dans les arthroses limitées à un seul compartiment du genou, ou dans le cas de nécrose osseuse limitée. La prothèse unicompartimentale ne vise qu’à remplacer l’usure cartilagineuse et osseuse d’un compartiment du genou.

 

Prothèse fémoro-patellaire :

Elle est indiquée en cas d'arthrose entre le fémur et la rotule, qui se traduit par de fortes douleurs invalidantes à la montée et à la descente des escaliers, et lorsqu'aucun autre compartiement n'est touché, et qu'il n'y a pas de déformation des membres inférieurs.

Prothèse du genou : résultats

Douleur :

  • les douleurs disparaissent totalement dans 60% des cas
  • les douleurs persistent cependant dans 30% des cas, de façon épisodique, souvent aux changements de temps, modérées, ne nécessitant aucun traitement.
  • les douleurs sont un peu plus importantes dans 10% des cas, justifiant éventuellement un traitement médicamenteux


Mobilité :

La récupération d’une flexion moyenne de l’ordre de 120° permet de reprendre une marche normale, sans limitation de la distance parcourue, sans canne, avec la possibilité de monter ou descendre des escaliers.

Certaines activités physiques peuvent être reprises sans conséquence, mais les activités sportives qui sollicitent trop le genou sont déconseillées pour ne pas compromettre l’avenir de la prothèse.

En dehors de toute complication inhérente à la prothèse, on peut observer dans 10% des cas des douleurs persistantes invalidantes, une mobilité insuffisante due à une flexion inférieure à 90°.

Ces informations sont destinées à répondre à la plupart des questions que vous vous posez. Elles ne sauraient être exhaustives, ni normatives. C'est un complément d'informations, qui n'aborde que des principes généraux, sans traiter du cas particulier, lequel doit être discuté avec votre médecin lors d'une consultation.
LIENS

© GIE Santé & Retraite 2016 • Cliniques & Maisons de retraite